1189-img-03de055e689308ca9b41ca3f1928c840.png
1189-img-05d18309d406289202ff1cf27249dc24.png
1189-img-0eafda7e6ab6b35cb44f8330869b3564.png
1189-img-08e90902d6f9df5e2dcd669aeed5e9e3.png
1189-img-c994699051b592cef882e76243712dfc.png

Pour Un Sourire d’Enfant

Fondée par un couple de français horrifiés par la découverte de la situation des enfants travaillant sur la décharge de Phnom-Penh, PSE agit au Cambodge pour mener les enfants de la misère à un métier, grâce à ses programmes d’éducation et à une prise en charge globale de leurs besoins. www.pse.ong

Lutter contre l’abandon scolaire au Cambodge


Au Cambodge, pour lutter contre l’abandon scolaire des enfants dès le primaire, donner des cours de soutien dans notre école de Phnom-Penh aux plus vulnérables.

Au sein de Thales

  • 55520.28€ collectés, toutes entreprises confondues


  • Asie


  • Education

  • 544

    micro-donateurs dans l'entreprise

  • 55520.28 €

    collectés dans l'entreprise

L’EDUCATION : UN COMBAT DIFFICILE AU CAMBODGE
Au Cambodge, à l’école,  les élèves sont de 50 à 60 par classe et ne sont scolarisés qu’à mi-temps, matin ou après-midi ; difficile de bien apprendre dans ces conditions. Ce manque de moyens du système éducatif  entraîne une exclusion prématurée des enfants les plus pauvres, souvent dès le primaire. Seulement 32% des enfants poursuivent leur scolarité au-delà.
Depuis 20 ans, suite à la découverte du travail terrible des enfants chiffonniers sur la décharge de Phnom-Penh, « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE) agit pour sortir les enfants de l’extrême misère et les mener jusqu’à un métier. Elle a notamment créé sa propre école à Phnom-Penh qui, par sa pédagogie adaptée, permet le rattrapage scolaire. L’ONG accompagne actuellement 6 500 enfants.
 
 
OBJECTIF : DES COURS SUPPLEMENTAIRES A L’ECOLE PSE DE PHNOM-PENH
 
Pour lutter contre l’abandon scolaire des  enfants très défavorisés dont elle soutient déjà la scolarisation en écoles publiques, PSE a décidé d’organiser  des cours de soutien dans son école de Phnom-Penh  pour les enfants identifiés à risque.
La scolarité au Cambodge ne se faisant que par demi-journée, les cours de soutien ont lieu durant l’autre demi-journée, du lundi au vendredi. Les enfants viennent de différentes écoles de Phnom-Penh, primaires et secondaires.
Le but est l’amélioration des résultats scolaires des enfants pour leur permettre de continuer leur éducation et de ne pas abandonner l’école prématurément.
L’expérience pédagogique de PSE, la sensibilisation des parents et enfants aux enjeux de l’éducation, le suivi journalier des présences et celui des résultats des enfants, tous ces facteurs ont été réunis pour le succès des  cours supplémentaires.
1000 enfants, dont plus de 50% de filles, bénéficient de cours supplémentaires à l’Ecole PSE.
 
Nous avons besoin de votre soutien pour financer ces cours ! Avec nous, luttez contre l’abandon scolaire et permettez aux enfants cambodgiens défavorisés d’accéder à l’éducation.
 
Equivalence de dons :
Les cours de soutien de chaque enfant reviennent à 13 euros par mois en 2019/ 2020. Cela comprend  le transport scolaire, les salaires des instituteurs, le matériel scolaire ainsi qu’une collation.
 

 

La mobilisation des micro-donateurs a permis à 475 enfants en risque de décrochage scolaire en raison de leur pauvreté de suivre des cours de soutien à l’école PSE de Phnom-Penh durant toute l'année scolaire 2018/19.  2/3 des enfants sont en primaire, 1/3 en secondaire. 
 
Le coût par enfant par mois a été de 10 euros. L’équipe enseignante a été renforcée et consolidée, et un poste de coordinateur pédagogique a été créé en plus de celui du responsable des études.
 
Les dons ont financé les frais de personnel ainsi que la dotation en matériel scolaire des enfants.
 
Des résultats significatifs ont été enregistrés avec un taux de réussite des enfants aux examens de fin d’année de 78%, un taux en progression de 39% par rapport aux résultats obtenus avant le début des cours de soutien. 
 
Parallèlement, les parents ont été sensibilisés à l’importance de la poursuite de l’éducation de leurs enfants, à l’occasion de rendez-vous individuels menés par les enseignants : au moins 5 rendez-vous réalisés par mois.
 
Le suivi strict des présences, l’accompagnement des élèves par le responsable des études a permis de réduire à 0,45% le taux d’absentéisme.   Les élèves ont désormais pris pour habitude de demander la permission s’ils doivent s’absenter. 
 
Les cours de soutien portent sur le khmer, les mathématiques, plus la physique et la chimie pour les élèves en secondaire. Les cours ont été enrichis cette année avec l’ajout de cours d’anglais.
 
Des animations pédagogiques, un forum « partage de connaissances » et un concours de prononciation en anglais « spelling bee », ont été organisées avec beaucoup de succès auprès des élèves.
 
 
 
« A PSE, je peux vraiment m’améliorer. Les professeurs prennent le temps d’expliquer ce que nous n’avons pas compris à l’école ». Neath, 15 ans, en classe de 3e
 
« J’ai beaucoup aimé le concours « Spelling Be ». J’ai été l’une des gagnantes cette année. J’adore l’anglais » Neath, 15 ans, en classe de 3e
 
« Mes parents sont très pauvres et ils n’avaient pas assez d’argent pour payer ma scolarité.  Nous sommes allés rencontrer l’assistant social PSE pour être aidés par PSE » Sina, 12 ans.
 
“Il travaille mieux et ses résultats scolaires ont progressé avec les cours de soutien. Nous sommes très reconnaissants à PSE de lui donner la chance d’un avenir meilleur que nous n’aurions jamais pu lui offrir. Maintenant il peut croire en son rêve de devenir comptable ” ; la maman de Sina. 

 

Permettre le soutien scolaire de 700  enfants au Cambodge !

 Avec nous, luttez contre l’abandon scolaire et permettez aux enfants cambodgiens défavorisés d’accéder vraiment à l’éducation.

 

PSE leur donne ensuite une formation à un métier qui leur permettra de s’intégrer dignement dans la société cambodgienne et de participer au renouveau de leur pays. 

 

Les cours de soutien de chaque enfant reviennent à 13 euros par mois. Cela comprend le transport en bus, les salaires des instituteurs, le matériel scolaire ainsi qu’une collation.

 

En donnant votre arrondi sur salaire (simulé à 0,50€) plus 1 euros par mois pendant un an, et avec l’abondement de Thales, vous permettez 3 mois de soutien pour un enfant,

En donnant votre arrondi de salaire (simulé à 0,50€) plus 4 euros par mois pendant un an, toujours avec l’abondement de Thales, c’est un peu plus de 8 mois de soutien pour un enfant que vous offrez.

 

Okun Tran ! (Merci beaucoup en cambodgien)!