Partager ce projet

1189-img-03de055e689308ca9b41ca3f1928c840.png
1189-img-05d18309d406289202ff1cf27249dc24.png
1189-img-454813f580b572176a8334560e822bcf.png
  • 1189-img-03de055e689308ca9b41ca3f1928c840.png
  • 1189-img-05d18309d406289202ff1cf27249dc24.png
  • 1189-img-454813f580b572176a8334560e822bcf.png
 
L’EDUCATION : UN COMBAT DIFFICILE AU CAMBODGE
Au Cambodge, à l’école,  les élèves sont de 50 à 60 par classe et ne sont scolarisés qu’à mi-temps, matin ou après-midi ; difficile de bien apprendre dans ces conditions. Ce manque de moyens du système éducatif  entraîne une exclusion prématurée des enfants les plus pauvres, souvent dès le primaire. Seulement 32% des enfants poursuivent leur scolarité au-delà.
Depuis 20 ans, suite à la découverte du travail terrible des enfants chiffonniers sur la décharge de Phnom-Penh, « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE) agit pour sortir les enfants de l’extrême misère et les mener jusqu’à un métier. Elle a notamment créé sa propre école à Phnom-Penh qui, par sa pédagogie adaptée, permet le rattrapage scolaire. L’ONG accompagne actuellement 6 500 enfants.
 
 
OBJECTIF : DES COURS SUPPLEMENTAIRES A L’ECOLE PSE DE PHNOM-PENH
 
Pour lutter contre l’abandon scolaire des  enfants très défavorisés dont elle soutient déjà la scolarisation en écoles publiques, PSE a décidé d’organiser  des cours de soutien dans son école de Phnom-Penh  pour les enfants identifiés à risque.
La scolarité au Cambodge ne se faisant que par demi-journée, les cours de soutien ont lieu durant l’autre demi-journée, du lundi au vendredi. Les enfants viennent de différentes écoles de Phnom-Penh, primaires et secondaires.
Le but est l’amélioration des résultats scolaires des enfants pour leur permettre de continuer leur éducation et de ne pas abandonner l’école prématurément.
L’expérience pédagogique de PSE, la sensibilisation des parents et enfants aux enjeux de l’éducation, le suivi journalier des présences et celui des résultats des enfants, tous ces facteurs ont été réunis pour le succès des  cours supplémentaires.
1000 enfants, dont plus de 50% de filles, bénéficient de cours supplémentaires à l’Ecole PSE.
 
Nous avons besoin de votre soutien pour financer ces cours ! Avec nous, luttez contre l’abandon scolaire et permettez aux enfants cambodgiens défavorisés d’accéder vraiment à l’éducation.
 
Un objectif de 81 000€ collectés en 2018 permettrait de financer les cours de soutien journaliers (du L au V) pour les 9 mois d’une année scolaire pour 1000 enfants.
 
Equivalence de dons :
Les cours de soutien de chaque enfant reviennent à 9 euros par mois en 2017/18. Cela comprend  le transport scolaire, les salaires des instituteurs, le matériel scolaire ainsi qu’une collation.
 

 

 
Au sein de Thales
  • 468
    micro-donateurs dans l'entreprise
  • 23970.96€
    collectés auprès des collaborateurs
  • 47941.92€
    au total avec l'abondement






Appel aux dons en cours

" Pour un Sourire d’Enfant agit concrètement au Cambodge. Nous voulons le meilleur pour les plus pauvres, ces jeunes qui vont reconstruire leur pays. Thales a déjà soutenu PSE et nous sommes très heureux que l’éducation soit au cœur de vos valeurs. Ces enfants ont tous soif de réussite et cela marche ! 4000 « anciens » diplômés ont un vrai métier et vivent aujourd’hui dignement. "

Ghislaine Dufour - Présidente de PSE

 

Pour un sourire d'enfant

Fondée par C et M-F des Pallières, Pour un Sourire d’Enfant (PSE) est une association reconnue de bienfaisance qui agit depuis vingt ans au Cambodge pour l'éducation et la formation professionnelle d'enfants issus de la plus grande misère.